HISTOIRE DU PARC

LE PARC DU MONASTÈRE DE PIEDRA

Le Monastère de Piedra a été acquis en 1843, par Don Pablo Muntadas Campeny, lors d’une vente publique aux enchères, pour 1.250.000 réaux.

 

C’est dans les années suivantes que Don Juan Federico Muntadas, fils de Don Pablo Muntadas Campeny, a transformé le verger existant en jardin paysager et les dépendances du convent en hôtel et centre d’hydrothérapie. Il a ajouté à cela la construction d’une ferme piscicole en 1867, pionnière en Espagne, dont certaines pêcheries d’origine sont encore visibles lors de la visite du Parc.

Depuis lors et jusqu’à aujourd’hui, Piedra est devenue une destination touristique de premier ordre. L’acquisition de la propriété par la famille Muntadas, la transformation du monastère en hôtel et les nouveaux usages touristiques qui ont été donnés aux dépendances ont mis fin à sa dégradation, après le démantèlement de Mendizábal en 1835, et l’ont préservée telle qu’elle est aujourd’hui.

 

Un plaisir pour les sens

Le parcours du Parc du Monastère de Piedra regorge de surprises et de recoins magnifiques aux qualités esthétiques et paysagistes surprenantes. A la beauté de la rivière proprement dite, viennent s’ajouter le tumulte et la fraîcheur des cascades, le calme paisible des lacs, et le chant des différentes espèces d’oiseaux, dont plus de 20 espèces différentes ont été identifiées.

 

Catalogué Site National Pittoresque le 28 décembre 1945, ce catalogage a été modifié en 2010 par le gouvernement d’Aragon pour en faire un Site d’Intérêt Culturel dans la catégorie Jardin Historique. Également classé Monument National le 16 février 1983 (aujourd’hui Bien d’Intérêt Culturel, dans la catégorie Monument), le Monastère de Piedra est actuellement l’un des sites les plus spectaculaires d’Europe, ayant également reçu la Médaille du Mérite Touristique du Gouvernement d’Aragon en 2011.

 

Le Parc, Jardin Historique du Monastère de Piedra, offre un parcours spectaculaire à travers une nature exubérante.